Le végétarisme et le véganisme sont des outils de castration et de contrôle social

Written by Marjo

octobre 17, 2021

La privation de viande dans la chrétienté

L’abstinence de viande dans le monde occidental a quasiment toujours été mise en place pour des raisons religieuses, hormis peut-être dans la grèce antique où les philosophes débattaient de l’ éthique de tuer des animaux. 

L’abstinence de viande a surtout été le fait des moines et moniales pendant le moyen-âge.

Le concile de Braga en 561 déclare pourtant que la viande est une nourriture naturelle pour l’homme: «Si quelqu’un, partageant la doctrine de Mani et de Priscillien regarde comme impures les viandes que Dieu a créées pour notre nourriture et qu’aussi il n’ose gouter des légumes mêmes cuits avec de la viande, qu’il soit anathème.»

Cependant ce concile autorise de s’abstenir de viande pour châtier son corps

La règle de Saint Benoit interdisait absolument la viande des quadrupèdes. Même les légumes assaisonnés de gras animal étaient interdits.

Les moines et ecclésiastiques comme Saint Jerome, Jean Cassien, Isidore de Séville ou Raban Maur étaient tous en faveur d’un régime frugal et végétarien pour inhiber la sexualité. En effet, selon eux, la nature chaude et humide de la viande nourrit les instincts sexuels.

Un régime à dominante végétale était valorisé en terme de vertu et de sainteté, opposé au régime alimentaire aristocratique riche en viande, symbole de force et de puissance

Aux oratores s’abstenant de viande, chastes et désarmés, répondent, dans l’ordre social médiéval, les potentes mangeurs de viande, voués au mariage et à la reproduction et porteurs d’armes

Cependant la viande est autorisée aux moines et aux moniales quand ils et elles sont malades. 

En conséquence, les infirmeries avaient souvent leur propre cuisine indépendante du reste de l’abbaye, où était préparée la viande. 

Une exception pouvait aussi être faite quand les moines avaient une surcharge de travail : ils pouvaient manger de la viande car elle leur donnait plus de force. 

Les documents de l’abbaye de Mozac indiquent que les moines de la fin du 17e s jusqu’à la révolution ne mangeaient pas de viande sauf si ils étaient malades « tous s’en abstiendront absolument sauf les malades très affaiblis ». 

La viande était donc considérée comme un aliment promoteur d’énergie vitale, permettant une guérison plus rapide et une amélioration de la force physique. Les moines n’en consommaient pas car la sexualité était selon eux une diversion qui les éloignait de la spiritualité. Ils savaient que ne pas consommer de viande était néfaste pour leur santé mais c’était une manière de châtier leur corps pour expier leurs péchés.

Une distinction assez forte était faite entre les différents produits animaux : les moines étaient autorisés à manger des poissons pour remplacer la viande, ainsi que du beurre, de la crème, du fromage, un peu de lait, des œufs et beaucoup de grenouilles et d’ escargots.

Concernant la volaille, elle était considérée comme « moins dangereuse » en matière de libido que la viande de quadrupède, mais les moines devaient tout de même s’en abstenir sous peine de favoriser le plaisir des sens.

L’effort des moines pour supprimer leur libido autant que possible ne portait pas seulement sur la privation de viande mais aussi sur l’interdiction de consommer des plantes réputées aphrodisiaques comme la Sarriette qui était interdite dans les jardins des monastères.

Les peuples Gaulois et Germaniques précédant l’ère chrétienne étaient des peuples guerriers où la consommation de viande en grande quantité était la norme. Dans la Gaule Franque, au début du 5e s, dans le « Dialogue sur les vertus de Saint Martin », Gallus dit, en substance, à Sulpice qui lui propose de déjeuner d’une botte de légumes et de pain : « Sulpice, tu fais des tiennes à ton habitude : tu ne manques pas une occasion de nous taquiner en matière de voracité. Mais tu es bien dur de nous forcer, nous autres Gaulois, à vivre à la manière des anges… C’est bon pour un pauvre Cyrénéen, un affamé par necessité ou par nature… » Et, plus loin, de forcer le trait en ajoutant : « car l’excès de bonne chère est chez les Grecs de la goinfrerie, et chez les gaulois une disposition naturelle ». 

La bière, autrefois appelée cervoise et consommée habituellement par ces peuples, était dépourvue de houblon. Le houblon, plante anaphrodisiaque contenant des phytoestrogènes et donc néfaste pour le système hormonal des hommes , fut systématiquement ajouté à la bière à partir du 16e siècle et c’est toujours le cas aujourd’hui. On peut se demander si cette plante anaphrodisiaque fut ajoutée pour limiter encore plus la libido des moines qui en consommaient. Le houblon fait toujours partie de nos jours des ingrédients incontournables de la bière. Donc si vous êtes un homme et que vous consommez de la bière régulièrement, vous savez à quoi vous en tenir…

Kellogg et la mouvance végétarienne moderne

Plus récemment, c’est au 19è s que le végétarisme connaît un regain d’intérêt. Ellen White, cofondatrice de l’église adventiste du 7e jour, adopte et promeut un régime végétarien, pour, entre autres, limiter le désir sexuel.

John Harvey Kellogg, dont vous reconnaissez surement le nom, puisque c’est lui qui a inventé les céréales du petit-déjeuner, était membre de l’église adventiste du 7e jour et cherchait un moyen de faire manger aux américains des plats insipides anaphrodisiaques, sans viande ni épices car, selon lui et l’église adventiste, ces aliments causaient l’excitation sexuelle et donc le péché de la masturbation

C’est ainsi qu’il inventa les céréales du petit-déjeuner pour remplacer le petit-déjeuner traditionnel à base de bacon et d’oeufs. C’est grâce, ou plutôt à cause de lui que le monde occidental abandonna le petit-déjeuner à base de produits animaux pour des céréales insipides abaissant la vitalité et la santé de millions d’enfants depuis plusieurs générations. 

Il fabriqua et commercialisa également les premières « viandes » végétales au début du 20e siècle. En Australie et Nouvelle-Zélande furent développé les Weetabix par des membres de cette même église. 

Kellogg estimait que la masturbation détruisait la santé physique et mentale, mais aussi morale des individus. Il pensait que la masturbation causait le cancer de l’utérus, les maladies urinaires, l’impuissance, l’épilepsie, la folie, la débilité physique et mentale, l’obscurcissement de la vision et même la mort.

Il recommandait la circoncision sans anesthésie pour les garçons, l’application de phénol sur le clitoris des filles, et même carrément l’ablation du clitoris.

Dans Plain Facts for Old and Young, il écrivit: 

« Un remède qui est presque toujours couronné de succès chez les garçonnets est la circoncision, en particulier lorsqu’il apparait un phimosis. L’opération devrait être effectuée par un chirurgien sans anesthésie, car la brève souffrance qu’en ressentira l’enfant aura un effet salutaire sur son esprit, en particulier si elle est reliée à l’idée de punition, ce qui pourrait bien être le cas parfois. La douleur qui se prolonge pendant plusieurs semaines interrompt la pratique, et, si elle n’a pas été trop profondément enracinée auparavant, elle peut alors être oubliée pour ne jamais revenir. » 

Kellogg proposa également de mettre aux adolescents des bandes de pansement aux mains, de les attacher, de couvrir leur sexe au moyen d’une cage brevetée, de leur coudre le prépuce ou de leur administrer des décharges électriques.

Kellogg était aussi un eugéniste qui proposait de stériliser les personnes mentalement déficientes.

Kellogg est aussi celui qui a inventé et popularisé le terme de « fibre alimentaire » présentes en grande quantité dans ses céréales de petit-déjeuner. Avant lui, il n’était pas question de nécessité de manger des fibres indigestes pour améliorer sa santé. On est en droit de se poser la question si, tout comme l’abstinence de viande et d’activité sexuelle, les fibres sont réellement quelque chose de bon pour notre santé…

Pour finir, une étude interessante de l’université de Nottingham en 1998 sur près de 6000 femmes enceintes, a trouvé que les femmes végétariennes avaient plus de chances d’accoucher de filles que de garçons. Alors que la moyenne nationale en Grande-Bretagne était de 106 garçons nés pour 100 filles, le ratio pour les femmes végétariennes était de 85 garçons pour 100 filles. Leurs explications pour ces résultats étaient que : 

un régime végétarien est un stress pour le corps des femmes, ce qui signifie que les fœtus femelles, qui sont connus pour être plus robustes, survivent, tandis que les fœtus mâles ne survivent pas.

• un régime végétarien modifie l’acidité des sécrétions vaginales, créant un environnement hostile pour les spermatozoïdes porteurs d’informations génétiques masculines

• le régime végétarien contient des composés chimiques qui imitent l’action des hormones sexuelles féminines telles que les œstrogènes (régime riche en soja)

Conclusion

Nous avons vu dans cet article que les régimes végétarien et vegan ont été promus à travers l’histoire principalement par les religions, dans le but d’inhiber la sexualité de ses pratiquants et dans une optique de châtiment corporel. Le deuxième effet kiss-cool de la privation de viande est d’abaisser aussi la force physique et l’agressivité.

L’interdiction de manger de la viande ou l’incitation à manger moins de viande est toujours venue d’une volonté de contrôle de la population, soit par des groupes religieux, soit par des castes dominantes comme on le voit aujourd’hui, avec les soit-disant philanthropes comme Bill Gates ou encore les Rockefellers qui promeuvent un régime végétarien ou végan et investissent des millions de dollars dans le développement de « viande » végétale type « Beyond burger » ou carrément de viande synthétique fabriquée en laboratoire, pour soi-disant protéger la planète, améliorer notre santé ou encore pour sauver les animaux… Ces mêmes « philanthropes » ne cachent pas leur agenda eugéniste et leur volonté de diminuer la population mondiale par les vaccins et la contraception.

Leur but avoué et même pas caché, pour qui se donne la peine d’écouter et de lire ce qu’ils disent, est de faire baisser la fertilité de la population, de l’affaiblir physiquement et mentalement et de la rendre docile et facilement contrôlable grâce à toute une panoplie de moyens, dont l’alimentation.

Sources:

https://en.wikipedia.org/wiki/History_of_vegetarianism

https://en.wikipedia.org/wiki/John_Harvey_Kellogg#cite_note-plainfacts-43

http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/869696.stm

https://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_concile_de_Braga

https://www.gutenberg.org/ebooks/19924

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Repas_des_moines_de_l%E2%80%99abbaye_de_Mozac

https://www.persee.fr/doc/bec_0373-6237_1858_num_19_1_445571

https://www.persee.fr/doc/keryl_1275-6229_2008_act_19_1_1165

http://orthodoxievco.net/ecrits/vies/martin/dia1.pdf

https://serval.unil.ch/resource/serval:BIB_2AC03B5FEFE1.P001/REF.pdf

https://www.plantearomatique.com/nos-plantes/331-sarriette-des-montagnes-2.html

Related Articles

Vitamine D interdite? Tant mieux!

Vitamine D interdite? Tant mieux!

Le bruit court ces derniers jours que des sénateurs veulent interdire la vitamin D en France. Hé bien tant mieux ! Tout ce qu’ils interdisent ces derniers mois, fait partie de l’ancien monde toxique, dont on DOIT se sortir pour se libérer....

Se soigner par L’eau de mer: Le VRAI protocole de Quinton

Se soigner par L’eau de mer: Le VRAI protocole de Quinton

René Quinton était un biologiste Français né en 1866 et mort en 1925, principalement connu pour avoir soigné des milliers de patients de graves maladies (choléra, affections intestinales sévères, syphilis, cirrhose, maladies de peau etc) en leur injectant de l’eau de...

LES DANGERS DES CÉRÉALES SOUFFLÉES

LES DANGERS DES CÉRÉALES SOUFFLÉES

Le processus d'extrusion Les céréales du petit-déjeuner sont fabriquées par un processus appelé extrusion. Les grains sont mélangés ou écrasés avec de l'eau pour former une bouillie, puis expulsés d'un trou à haute température et haute pression. La forme du trou...

The Course To Heal Your Gut

The protocol to heal your gut : The detailed workbook + live Q&A once a week

Do you suffer from candida overgrowth, SIBO, colitis, leaky gut or any other digestive issues?

Do you have food intolerances, eczema, psoriasis, acne?

You Can Heal!

Le Protocole Pour Régénérer Son Intestin

Le protocole pour régénérir votre intestin – Livret détaillé + Suivi de groupe chaque semaine

Vous souffrez de candidose, de SIBO, de colite, de l’intestin poreux ou d’autres troubles intestinaux et gastriques?

Vous avez des intolérances alimentaires, de l’eczéma, du psoriasis, de l’acné?

Vous pouvez vous en sortir!

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est videLaissez-moi vous aider